Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Aug

TOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENT

Publié par Schadrac SIMPORE  - Catégories :  #Confidences

TOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENT

Un parent : une mère, un père, c’est hautement louable comme statut. C’est noble. La plus grande tâche et la plus grande responsabilité qui soit. Cela confère une certaine félicité, un bonheur immense. L’on acquiert de la notoriété en société, l’on se fait plus respecter en famille et partout ailleurs. On parait mieux avec ces êtres si charmants et si radieux. On tente de leur donner la meilleure éducation qui soit selon notre entendement et notre compréhension.
Mais est-ce tout le monde qui soit en mesure d’occuper de telles responsabilités ? Toute personne est-elle capable d’assumer cette tâche de parent ?

Le moment est une chose essentielle. Il faille choisir le meilleur moment auquel nous pensons être mieux équipés et prêts pour accueillir un enfant. Ceci doit être le fruit d’une préparation, d’un calcul sans faille. Dans la société, on constate qu’à partir du moment où les gens contractent un mariage, les semaines, les mois qui suivent, ils conçoivent naturellement un enfant, comme si c’était une nécessité après mariage. Il est donc à mon avis inapproprié que cela se fasse automatiquement. Un enfant ne doit aucunement être le fruit systématique d’un mariage. J’estime que ces deux projets ne sont guère liés. On se marie parce que l’on a besoin d’une femme ou d’un mari. On enfante après parce que l’on a besoin d’enfants et uniquement parce que l’on est suffisamment préparé.

TOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENT

Concevoir un enfant doit être la plus grande décision dans la vie d’une personne, d’un couple. L’enfant est le prolongement de soi, une suite de ce que l’on est. C’est une fierté, un trésor d’une valeur inestimable. Quelque chose qui nous reflète et nous représente. Il est tellement nécessaire alors que l'enfant puisse combler nos manquements, nos échecs, et soit puissamment outillé pour être capable de relever tous les défis auxquels nous n’avons pas pu, mais plus important, braver ses propres défis et tous les obstacles qui se présenteront à lui. On doit pouvoir ainsi s’assurer que l’on puisse inculquer à son enfant les meilleures valeurs qui soient, créer un environnement saint pour son développement et son épanouissement. C’est dire donc qu'à partir du moment où nous concevons un enfant, nous n’avons plus forcément de vie propre. Toujours et toujours dans toute situation, il passe en premier. Nos choix,notre carrière, nos comportements et nos differentes orientations dans la vie sont fonctions dorénavant de lui son devenir. Nous devons être motivés par notre passion et par notre capacité certaine à faire de ce dernier un spécimen unique, une exception parmi des millions de gens, un être pétri de moralité de bons sens, capable de se distinguer partout ailleurs. . Il faille nécessairement que cela soit l’unique but, le seul leitmotiv qui nous inspirerait pour enfanter.

TOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENTTOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENTTOUT LE MONDE N'EST PAS FAIT POUR ETRE PARENT

Faute de cela, nous échouons dans notre rôle de parent et l'enfant devient alors une victime.on se précipite, l’on se marie, l’on enfante, on fait exactement ce qui doit être fait comme toute personne. C'est dire que tout ce fait de façon normale. On n’est guère animé par aucune passion par aucun but et l’on s’étonne que l’on élève des délinquants en puissance, des immoraux et des pervers d’une certaine trempe. Rien de grand, de bon et d’exceptionnel ne peut sortir de la normalité. Tant que l'on ne sera pas capable de sacrifice on n'est pas digne d'être père ou mère.On conçoit des enfants alors que l'on ignore totalement ce que l'on attend d'eux. On ne fixe aucune orientation ni d'objectif clair. On s'attend à ce que la nature décide de son sort. C'est vraiment pathétique.
C'est triste de le dire mais tout le monde n'est pas fait pour être parent.

Simporé Schadrac

Commenter cet article

NANA 03/09/2015 03:52

Bjr Mr simporé ,juste savoir ou vous aviez placé les cronyances réligieuses et traditinnelles par rapport a l'enfant.on dit qu'un mot n'a de sens que dans un contexte, c'est de meme pour une conception idéologique qui ne tient que dans un environnement donné,juste pour vous dire que ce que vous raconter n'est que la croyance d'un peupleu qui vous ai parvenu via internet ou d'autres sources de communication. Vous convenez avec moi que toute personne qui a votre niveau d'instruction ne fera pas un enfant tout simplement par ce qu'il est fertile? si oui biensur sachiez que vous vous acharné contre des indivudus qui ne sont allés qu'a l'école des croyances traditionnelles ou réligieuses. loin de la philosophie.

À propos

Le bonheur du partage et du divertissement