Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Aug

COMMENT ETRE SOUMISE

Publié par Schadrac SIMPORE  - Catégories :  #Filles

COMMENT ETRE SOUMISE

Il est bien nécessaire pour une femme d’avoir du prestige, de l’estime et de jouir d’une certaine gloire avant qu’on ne puisse parler véritablement de soumission. Il s’agit de développer une certaine nature afin de provoquer la vénération, la renommée et l’admiration. Bâtir une personnalité forte, avérée qui puisse émerveiller, fasciner. Et cela dans le caractère et le physique. La femme doit incarner la douceur, la féminité, la tendresse, la délicatesse, le bon sens et avoir de la perspicacité, c’est-à-dire une pénétration d’esprit. Certaines, bien que rarement, ont ce dépôt naturel en elles et n'ont besoin que de le perfectionner. C’est dire que les personnes extérieures et le compagnon doivent être totalement convaincus de votre valeur réelle, de tout ce qui fait de vous un être unique sans nul doute.

C’est alors que vous choisissez de mettre votre personne sous l’autorité de votre compagnon. C’est-à-dire le placé, le situer dans une position supérieure à la vôtre. C’est bien plus de la docilité (disposition naturelle à se laisser conduire), de l’humilité que de la soumission proprement dite. En effet, il s’agit là de renoncer et d’abandonner volontairement sa position sous le contrôle de l’autre. En principe quand on parle de sacrifice, on fait allusion à un renoncement volontaire d’acquis. On ne peut donc sacrifier que ce que l’on a de très cher. C’est ce qui est demandé aux femmes.

COMMENT ETRE SOUMISE

Alors de tout ce qui se dit çà et là, ne peut être soumise qu’une femme qui a une personnalité bien avérée, a une certaine grandeur d’âme, a une sagesse entretenue, admirée et reconnue par tous et qui choisit de se laisser conduire par son compagnon. C’est une concession volontaire, et c’est un acte qui est hautement louable au plus haut point. C’est cette renonciation de valeur et de position qu’on appelle la soumission.
Autrement, sans ces qualités essentielles, vous ne pouvez jamais prétendre être soumise. Votre compagnon vous assujettira naturellement puisque vous n’êtes exceptionnelle en rien, et vous n’avez aucunement choisi de lui concéder une position du fait même que vous n’en possédez guère. Il vous soumet donc de principe. Et cette soumission dont vous faites l’objet ne s’appelle pas soumission, mais de la faiblesse. Vous ne pouvez vous glorifier d’être soumise, car vous l’êtes par obligation. Vous êtes donc assujettie, dominée et il n'y a rien de noble en cela.
À cause de cette grande difficulté qu’il y a de soigner son comportement en s'imposant une certaine forme de conduite et en nourrissant sa personnalité, les femmes renoncent facilement et persistent à croire que le respect de leur partenaire peut être de principe et doit être naturel. Il faut croire que c’est un rêve entretenu par toutes, mais irréalisable. Votre partenaire ne vous respectera pas parce que vous êtes une femme, ni même à cause d’un engagement quelconque. Il le fera si vous le lui inspirez, c’est-à-dire si vous le fascinez et qu’il ne peut finir de savourer et de sonder vos qualités.
De plus, l’homme est un être de raison, de défis, un éternel barbare. Vouloir se dresser contre lui pour le soumettre ou devenir son égal est un combat perdu d’avance. Vous jouez sur son terrain et il est très bien doué. La seule manière pour une femme de « dominer », de « dompter » un homme, c’est de mériter son respect en le fascinant et en l’éblouissant à tous égards.

Commenter cet article

À propos

Le bonheur du partage et du divertissement